15 Oct

Café racer

Publié par Atherton  - Catégories :  #Atherton

   L'origine du "cafe racer" remonte en fait aux années ayant suivies la première guerre mondiale. Sortant de la grande dépression de l'aprés-guerre, l'angleterre restructura son réseau autoroutier et créa, notamment autour de Londre,de grandes artéres (North Circular Road et South Circular road par ex.) permettant de s'échapper rapidement de la capitale. Très rapidement ces nouvelles routes furent bordées de nombreux cafés et restaurants qui n'ouvraient que dans la journée et qui n'étaient fréquentés que ponctuellement par les usagés routiers. Parallélement la reprise de l'économie permis à de nombreux jeunes de retrouver un emploi et d'acquérir ainsi les moyens d'acheter les nombreuses moto disponibles à cette époque. Le "tuning" était déjà trés en vogue, cherchant à copier les machines de course dont le succés allait grandissant.
     Malheureusement tout ce début d'effervescence motorisée fut rapidement anéantie par la deuxiéme horreur mondiale et il fallut attendre le début des années cinquante pour que naisse un coktail détonnant né de la rencontre du rock'n roll ( Vincent, Cochran, Presley) et des nouvelles machines anglaises: Norton Dominator, BSA Gold Star, Triumph Tiger 110 ...La "youth culture" était née avec les "rockers" et tous les symboles qu'ils véhiculaient. Les cafés fermèrent plus tard et devinrent le lieu de ralliement...et de départ des fameuses "cafe racer" amenant à un autre troquet ou finissant bien plus loin par exemple à Brighton.


Kawasaki 500 H1



Honda CB 500
Commenter cet article

Archives

À propos

L'art en général, peintures et photographies en particulier, un sujet de choix: la femme, sensuelle et secrète, les ambiances feutrées, chaque article pointe vers son auteur original